UA-72575656-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Développer les territoires en jouant sur le retour de la grande faune et de la biodiversité

Une très belle initiative du vétérinaire Patrice Longour dans les pré-Alpes Françaises. C'est une belle idée pour revaloriser les campagnes européennes. Au lieu de mettre des zones industrielles et commerciales partout, on peut régénérer un lieu en faisant revenir la grande faune.

Un article et une vidéo à voir dans le point 

extrait de l'article :

"Depuis 15 ans, Patrice Longour poursuit la même obsession : prouver qu'une nature française ayant retrouvé ses grosses bestioles constituerait une incomparable richesse économique. Pour au moins deux raisons : plus besoin d'entretenir les grandes zones abandonnées par l'agriculture avec des troupeaux de chèvres ou de mouton très chers en subventions ; création d'un tourisme de safari. L'homme défend même un modèle économique où les propriétaires terriens pourraient être payés pour le maintien de la nature sauvage.

...

Aujourd'hui, la réserve des monts d'Azur abrite un troupeau d'une cinquantaine de bisons d'Europe et un peu plus d'une trentaine de chevaux sauvages qui vivent en semi-liberté avec l'ensemble de la faune locale. Non seulement la cohabitation est devenue parfaitement pacifique entre toutes les espèces, mais qui plus est la biodiversité de la réserve s'est accrue considérablement. Chaque année, des dizaines de milliers de visiteurs peuvent le constater.

..."


Écrire un commentaire

Optionnel